Forum National de validation des réformes

En exécution des engagements réitérés par le Chef de l’Etat dans son discours d’investiture le 08 août 2016, un Haut Comité chargé de réformes institutionnelles a été mis en place par Décret N° 681/PR/PM2016 du 25 octobre 2016. Aux termes dudit Décret, le Haut Comité, en sa qualité d’organe politique de pilotage des réformes institutionnels, est investi de la mission de concevoir et de conduire le processus des réformes, qui inclut l’organisation d’un FORUM NATIONAL DE VALIDATION DES REFORMES.

Le Haut Comité est appuyé par un Comité Technique crée par l’Arrêté N° 188/PR/PM 2017 du 18 janvier 2017.

Vous êtes invités chers compatriotes à apporter votre pierre à la construction de notre pays, vous êtes constructifs, innovateurs et porteurs d’Espoir.

Vous trouverez la liste ci-dessous non exhaustive, attendues sur les thématiques ci-après :

  1. La forme de l’Etat (Décentralisation et Fédération)

  2. Le redécoupage administratif au niveau régional (Départements/Sous-préfectures)

  3. La promotion de la femme et des jeunes

  4. Les questions des élections

  5. Les questions des députés

  6. La réforme de la justice

  7. La restauration de l’autorité de l’Etat

  8. La question du renforcement de l’Unité, de la Stabilité, de l’Etat de droit, de la bonne gouvernance et de la paix

  9. La santé, l’éducation nationale

  10. L’agriculture, l’élevage et la sylviculture

Voici les thèmes dont je vous prie d’apporter votre vision du Tchad de demain en rédigeant vos recommandations, suggestions et propositions en téléchargeant le formulaire que vous enverrez à l’adresse mail ci-dessous : Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Cliquez ci-dessous pour télécharger le formulaire :

Vos recueils feront  l’objet d’une synthèse qui sera envoyé au comité national de consultation et de concertation. Vos réponses sont attendues avant le 30 juillet 2017.

Que chacun de nous soit l’Architecte du Tchad en devenir.

SEM l’Ambassadeur

Rencontre avec les représentants de l'ATIF et du GESST

Soucieux d’entrer en contact avec la diaspora tchadienne vivant dans l’hexagone, le nouvel ambassadeur du Tchad en France, SEM Amine ABBA SIDICK, initie des rencontres de prise de contact avec les responsables d’associations tchadiennes.

C’est ainsi que SEM Amine ABBA SIDICK a successivement reçu le lundi 03 juillet 2017, les représentants de l’ATIF (Association des tchadiens d’Ile de France) et du GESST (Groupe d’Entraide à l’Enseignement Supérieur et à la Santé au Tchad), conduits respectivement par M. Jean-Maurice BAMARE, Secrétaire général de l’ATIF et le Professeur Lévi ALLAM, Président du directoire du GESST.

Après leur avoir souhaité la bienvenue, SEM Amine ABBA SIDICK a indiqué à l’assistance que cette réunion est une rencontre de prise de contact et que d’autres seront organisées afin de lui permettre de connaître ses compatriotes vivant en France. Il a précisé qu’il attache beaucoup d’importance à la diaspora tchadienne qui est composée en majorité d’intellectuels.

L’Ambassadeur demande à ses compatriotes d’être visibles, de penser à leur pays, un pays en friche. Il les invite à apporter leur aide au pays, à contribuer à son développement, l’Ambassade du Tchad étant un relais pour leurs actions vers leur pays. Les responsables de l’ATIF et GESST ont eu l’occasion de présenter la genèse de leurs associations et des actions menées depuis la France en direction de leur pays.

En guise de conclusion, SEM Amine ABBA SIDICK a souligné que cette rencontre fait partie de sa responsabilité de défendre les intérêts de son pays, mais aussi de défendre les intérêts de ses compatriotes de la diaspora vivant sous sa juridiction.



Le service de presse

Vous êtes ici : Accueil L'Ambassade